LA MARINE MARCHANDE EN CORSE

LA MOBY LINES (1959 - En service )

Vous pouvez écouter sur cette page un extrait de la chanson "Un batellu chi passa" interprétée par Antoine CIOSI

 

La Moby Lines, anciennement connue sous le nom de NAVARMA Lines (Navigazione Arcipelago Maddalenino), est une compagnie de navigation maritime privée italienne, qui assure des liaisons entre la Sardaigne, la Corse et l'Île d'Elbe au départ de l'Italie.

Créée en 1959 par l'armateur Achille Onorato dans le but de relier la Sardaigne à l'archipel voisin de La Maddalena, elle s'est depuis développée et est aujourd'hui la plus grande compagnie de car-ferries italienne de la Méditerranée.

La NavArMa devint la Moby Lines en 1992, au moment de l'entrée dans la flotte du Moby Fantasy.

La compagnie Moby Lines fait actuellement partie du vaste groupe Onorato qui détient notamment l'ex-compagnie publique Tirrenia. Depuis les années 2000, ses navires sont reconnaissables à leurs coques décorée avec des personnages issus des Looney Tunes.

Ses premières liaisons avec la Corse débutent en 1967.

 


 

LE MARIA MADDALENA (1959-En service)

Nom de baptême : AEROSKOBING

Chantier de construction : Christensens Staalskibsværft, Marstal, Danemark

Armement : Dampskibsselskabet Ærø (1955-1959), Nav.Ar.Ma.Lines (1959-1978)
Silverio Mazzella (1978-2005)
SNAP (depuis 2005)

Longueur : 35,50 m, Largeur : 8,65 m, 298 tx.

Propulsion : 2 moteurs 6 cylindres, puissance : 618 kw, vitesse : 13 noeuds.

Capacité : 400 passagers, 20 voitures.

 

Le 1er novembre 1959,Achille Onorato fait l'acquisition du premier navire de sa nouvelle société, le petit ferry danois de 35 mètres Ærøskøbing qu'il rebaptise Maria Maddalena. D'une capacité de 400 passagers et 20 véhicules, il inaugure les services de Nav.Ar.Ma. le

En 1966, concurrancé par les navires plus performants de compagnie publique Tirrenia, Achille Onorato décide d'abandonner la desserte de La Maddalena. Il implante alors les activités de sa société sur les lignes entre l'Italie continentale et l'Île d'Elbe et fait naviguer le Maria Maddalena entre Piombino et Portoferraio.

En 1978 le "Citta di Pimbino" vient remplacer le  Maria Maddalena qui est vendu à la S.N.A.P qui continue de l'utiliser en Italie.

En 2021, le Maria Maddalena comptabilise 62 ans de service.

 


 

ELBA PRIMA (1962-2008)

Nom de baptême : GOTLANNINGEN (1962-1967).

Chantier de construction : Husumer Schiffswerft GmbH., Husum, Allemagne.

Armement : Rederi AB Nordö, Oskarshamn..

Caractéristiques : Longueur : 60,36 m, Largeur : 10,98m, Tonnage : 475 ums, vitesse : 16 noeuds

Capacité : 600 passagers, 70 voitures.

 

Au départ, la petite compagnie s’appelait la Nav.Ar.Ma  (Navigazione Arcipelago Maddalenino). En 1967, elle fait l'acquisition de son second navire, le car-ferry suédois Gotlänningen qu'elle rebaptise Elba Prima et qu'elle met en service au cours de l'été ouvrant ainsi sa première liaison entre Piombino et Bastia. Le navire reliait en fait Piombino à Portoferraio à raison d'une ou deux traversées par jour, et Piombino à Bastia une ou deux fois par jour également.

L'Elba Prima sera démoli à Aliaga (Turquie) en 2008 après plus de 46 ans de navigation.

 


 

CITTA DI PIOMBINO (1964 - En service)

Nom de baptême : MALMO (1964-1968)

Chantier de construction :

Caractéristiques : Longueur : 56,22 m, Largeur : 11,03 m

Capacité : 495 passagers

Autres noms : Città di Piombino (1969-2002), Città di Capri (2003-2009), Don Pepino (2010 -En service)

 

Propriété de la NaVarMa Lines depuis 1969, le Malmo, rebaptisé Città di Piombino à effectué régulièrement durant la saison estivale des liaisons Corse-Sardaigne à partir de 1984.

Il navigue actuellement sous le nom de Don Peppino.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

LE MOBY BLU (1965-2003)

Nom de baptême : FREE ENTRPRISE II (1965-1982)

Armement : Townsend European Ferries (1965-1968) - Townsend Thoresen (1968-1982) - NAVARMA Lines (1982-2003).

Affretement :  Sealink(en)mai 1980 juin 1980 et juin 1981-juillet 1981.

Chantier de construction : I.C.H. Holland, Werf Gusto Yard, à Schiedam, Pays-Bas.

Caractéristiques : Longueur : 108 m, Largeur : 18.4 m, Jauge brute : 5956 tx.

Propulsion : 2 moteurs Diesel, Puissance : 5664 kw, vitesse : 19 noeuds.

Capacité : 1200 passagers, 230 voitures.

 

Construit en 1964 et lancé le 29 janvier 1965, le ferry navigue entre Douvres, Zeebruges et Calais sous le nom de Free Entreprise II.

En 1968, après sa fusion avec la compagnie Norvegienne Otto Thoresen, la Townsend European Ferries devient la Townsend Thoresen.

A partir de mai 1980, le navire est affrété à plusieurs reprises par la compagnie Sealink qui l'utilise sur les lignes Weymouth-Jersey-Guernesay.

En septembre 1981, le Free Entreprise II est désarmé puis vendu en 1982 à la compagnie Italuenne NARVAMA Lines qui en fait son navire amiral.

Renommé MOBY BLU, le ferry est mis en service entre Livourne et Bastia en arborant pour la premiere fois sur sa coque le nouveau logo de la compagnie : Une baleine bleue.

En 1992, le navire effectue des liaisons entre Porto Santo Stefano et Bastia puis entre Piombino et Portoferraio de 1997 à 2001.

Désarmé à Cagliari, il est vendu en 2003 à un chantier de démolition indien qui le renomme Mobby B.

Le 15 décembre 2003, le Moby B est échoué sur la plage d'Alang.


 

MOBY PRINCE (1968-1998)

Chantier de construction : Cammell Laird, Birkenhead, Royaume-Uni

Armement : SMZ (1968-1984), Tromp Leiden (1983-1984), NARVAMA Lines (1985-1991)

Affrètement : Sealink (1969-1984), Holland Trade Ship (1984-1985),

Caractéristiques : Longueur : 131 m, Largeur : 20,48 m, Tollage : 6682 ums, Puissance : 14592 kw, Vitesse : 19 noeuds.

Capacité : 8 ponts, 1490 passagers, 360 voitures

Nom de baptême : KONINGIN JULIANA (1968-1985)

 

En 1985, la NarVa Ma Lines, rachète à la compagnie néerlandaise Stoomvaart Maatschappij Zeeland (SMZ) le ferry Koningin Juliana qu'elle rebaptise Moby Prince et qu'elle affecte sur des liaisons entre l'Italie, la Sardaigne et la Corse en période estivale.

La carrière de ce car Ferry sera stoppée par un drame le 10 avril 1991 à 22h03.

Ce soir la, alors qu'il quitte le port de Livourne à destination d'Olbia en Sardaigne, avec 141 personnes à son bord, le Moby Prince heurte violemment le pétrolier Agip Abruzzo qui mouille dans la zone et sa proue ouvre une large brêche au niveau des reservoirs d'où s'échappent aussitôt plus de 2700 tonnes de pétrole. Au moment de l'impact, 200 à 300 tonnes d'hydrocarbure sont pulvérisées sur le ferry qui s'enflamme rapidement et en moins de 30 minutes l'incendie qui s'est propagé malgré l'activation des portes coupe-feu atteint le centre du navire où se sont réfugiés les passagers. La catastrophe ne laissera qu'un seul survivant qui a eu la présence d'esprit de se jeter à l'eau avant que le navire ne s'embrase.

L'épave carbonisée du Moby Prince sera remorquée et amarrée dans le port de Livourne. Laissée à l'abandon, elle finit par se remplir d'eau et couler au fond du port le 17 mai 1998. Renfloué le mois suivant, le navire sera finalement démoli en juillet sur la plage d'Aliaga en Turquie.

 


 

ALI BASTIA (1973 - ?)

Chantier de construction : Serge Ordzhonikidze Works, Poti - 1973

Armement : Alilauro Aliscafi del Tirreno S.p.A., Napoli

Longueur : 35,21 m, Largeur : 9,61 m, poids : 139 tonnes.

Nom de baptême : ALIEROS

Autre nom : Alibastia (1982)

 

En 1971, le siège de la compagnie est déménagé de Cagliari à Naples. C'est également cette année-là que Nav. Ar. Ma. et l'armateur Lauro établissent un partenariat pour l'exploitation des lignes de l'île d'Elbe et de la Corse.

En 1982, les deux compagnies exploitent alors en commun quatre hydroptères :Alicorsica (Freccia di Vulcano) , Alibastia (Alieros), Alielba et Aligiglio à compter de 1973. L'expérience se révèlera cependant peu fructueuse en raison de leur forte consommation en carburant. L'exploitation de ces hydroptères (*) seront abandonnés deux ans plus tard.

(*) Un hydroptère, est un type de bateau dont la coque s’élève et se maintient en équilibre hors de l’eau à partir d'une certaine vitesse grâce à la portance d'un ensemble d'ailes immergées, qui fonctionnent selon le même principe qu’une aile d'avion. En supprimant la traînée de frottement et de vague de la coque, cette technique permet d’augmenter la vitesse des bateaux.

 


 

LE BASTIA (1974 - En service)

Chantier de construction : M&B Benetti, Viareggio.

Armement : NAVARMA Lines (1974-1992), MOBY Lines depuis 1992.

Caractéristiques : Longueur :74, 76 m, Largeur : 12,53 m, Tonnage : 498 ums (1974-2009), 2033 ums depuis 2009, Vitesse : 18 noeuds.

Capacité : 5 ponts, 650 passagers, 100 voitures.

 

En 1974, la NavArMa a décidé de construire un bateau qui s’appelait le Bastia. Il reliait Livourne et Piombino à Bastia. Quelques années plus tard, en 1981, le GIRAGLIA, du nom de la petite île au bout du Cap Corse, vint renforcer l’offre de la compagnie sur l'île de beauté au départ de l'Italie, en suppléant le Bastia.

À partir de 2011, il retrouvera finalement son exploitation d'origine sur l'île d'Elbe.

 

 

 


 

LE GIRAGLIA (1981 - En service)

Armement : NARVAMA Lines (1981-1992) - MOBY LINES (depuis 1992).

Chantier de construction : Nuovi cantieri Liguri (coque) et INMA, La Spezia (finition).

Caractéristiques : Longueur: 74.61 m, Largeur : 12.73 m, Tonnage : 2123 ums,

Propulsion : 2 moteurs 6 cylindres, puissance : 4413 kw, vitesse : 18 noeuds

Capacité : 5 ponts, 600 passagers, 100 véhicules

 

Le Giraglia est mis en service en septembre 1981 entre  Piombino, l'île d'Elbe et la Corse, il naviguera sur ces lignes jusqu'en 2011 avant d'être transféré sur les lignes inter-îles entre la Sardaigne et la Corse.

Le 11 avril 2016, le Giraglia s'échoue sur un récif en raison d'une avarie mécanique alors qu'il quittait Santa Teresa Gallura. Dégagé le 16 avril, il est remorqué jusqu'à Olbia par le Alessandro Onorato afin d'être expertisé et remis en état.

Cette même année 2016, en raison de la liquidation de la compagnie Saremar et l'incapacité du repreneur Blu Navy à assurer le service hivernal, Moby Lines se voit attribuer de la part de la région autonome sarde la délégation de service public pour l'exploitation à l'année de la ligne inter-îles entre la Sardaigne et la Corse.

Le 25 avril 2017, alors qu'il s'apprête à accoster à Bonifacio, le Giraglia est victime d'une panne au niveau d'une de ses hélices, l'empêchant d'achever sa manœuvre, ce qui aboutit à une violente collision avec le quai, occasionnant des dommages sur sa coque ainsi que son immobilisation temporaire.

Le 6 février 2020, quelques minutes après avoir appareillé de Santa Teresa, le navire talonne un haut fond à la sortie du port, occasionnant une brèche de huit mètres sous la ligne de flottaison. Cet incident entraîne l'immobilisation du navire ainsi que la suspension des liaisons entre la Sardaigne et la Corse jusqu'au 21 février, une fois l'arrêt technique du Bastia terminé. Sévèrement endommagé, le Giraglia est quant à lui acheminé à Naples afin d'être remis en état. Les réparations sont toutefois retardées en raison des difficultés financières rencontrées par Moby ainsi que la pandémie de Covid-19 touchant durement l'Italie durant l'année 2020. Le navire reprend son service habituel au début du mois de septembre 2020.

 

 
 

Me contacter

Haut de page

Dernière mise à jour pour cette page : 02 juin 2021