COPYRIGHT:  Décembre 2007 - Jacques Simon TIMOTEI

Bibliographie Livre d'or ***

  Retour à Napoléon

LES ACTES DE NAISSANCE DE NAPOLEON

 

Archives de la guerre

 

 

Archives de la ville d'Ajaccio

 

« Anno Domini millesimo (le mot septingentesimo fut omis) sexagesimo octavo, die vero octava mensis januarii, hora vigesima recunda circiter, ego infra scriptus solenniter in ecclesia proparochiali sanctissimae annunciationis, baptizavi infantem, natum die septima ejusdem mensis januarii, ex illuslrissimo domino Carlo Bonaparte et domina Laeitia, civitatis Adjacii, conjugibus, in hac urbe commorantibus, cui impositum fuit nomen Nabulione, patrini fuere illustrissimus dominus Joannes Thomas Arrighi de Casanova et ejus uxor Domina Maria. — In quorum fidem Franciscus Antonius Gaffori prepositus sancti Marcelli Curtis et proths apostolicus. »

« Ità repetitur in registro libri baptizatorum hujus civitatis Cortis anni 1768, pénis me infrascriptum existente. In quorum fidem me subscripsi indeque gentilitii sigilli impressione munivi. Corte, hac die 19 julii 1782, Doctor Franciscus Antonius abbas Gaffori prepositus Cortis et prothius apostolicus. »

 

 "Nous Augustin Adriani, conseiller du Roy, juge royal civil, criminel et de police des ville et juridiction de Corte, certifions et attestons à tous ceux qu'il appartiendra que la signature apposée au bas de l'acte d'autre part est véritablement celle de M. François Antoine Gaffori, curé de Corte, et que foy doit être ajoutée aux actes par lui signés en cette qualité; tant en jugement que dehors.

En foi de quoi nous avons jugé les.présentes et y avons fait apposer le sceau do notre juridiction royale"

 

Fait à Corte, lo 19 juillet 1782

Signé : ADRIANI.

Pour copie conforme relevée au Dépôt de la guerre le 16 septembre 1846.

ROUSSEAU

 

« Copia dcl battesino del Sigr. Giuseppo flglio dell’ Illmo Sigr. Carlo de Buonaparte assessore reale della Giurisdizione di Ajaccio stato seguito vella città di Corte nel modo clie siegne. »

Anno Domini millesimo septingentesimo sexagesimo octava die vero octavo mensis jannuarij horae vigesima secunda circiter : ego infrascriptus solenniter baptisavi in ecclesia Parrochiali SSme Annunciationis infantem de legitimo matrimonio natum die septima ejusdem mensis jannuarij, ex Illmo Dno Carolo Buonaparte et Illma Domina Letizia civitatis Adjacij conjugibus in hac urbe commorantibus cui impositum fuit nomen Joseph Nabulion. Patrini fuere Illmus Dominus Johannes Thomas Arrighi de Casanova et Illma Domina Maria ejus uxor : in quorum fidem J. Franciscus Antonius Gafforij. Propositus S. Mamelli Cortis et Protrius Apcus gio: Bàtta Levie di Ajaccio arciprete. »

 

 

COMMENTAIRE

 

Ces deux actes ne sont que des copies. L'original n'existe plus. L'acte conservé aux archives de la ville est d'une écriture différente de celle des autres documents contenus dans le registre. D'autre part, il est facile de voir que le prénom de Joseph n'est pas du temps. 1l est en Français, à une époque où la langue française n'a pas cours dans l'île. Ce fait seul suffit à spécifier la valeur que l’on doit accorder à cet écrit. Il devient en effet évident que le prénom français a été ajouté après coup et qu'on ne doit regarder comme authentique que la pièce autographe de 1782, portant pour unique prénom celui de Nabulione.

 

Il existe au demeurant, 5 pièces témoignant de la naissance de Giuseppo Napulione à Corte le 07 janvier 1768 et une seule fixant la date de sa naissance au 15 août 1769; mais substitutions d'actes, productions de faux certificats étaient pour les De Buonaparte chose facile.

 

 

 

Me contacter

Haut de page

Dernière mise à jour pour cette page: 23 juillet 2015